BLOG DES ENFANTS ET JEUNES TRAVAILLEURS DE GUINEE

BLOG DES  ENFANTS ET JEUNES TRAVAILLEURS DE GUINEE

COMPILATION DES ARTICLES DE JUIN à AOUT 2014

                                                              LES TITRES :

                                             

CELEBRATION DU MOIS DE L'ENFANT GUINEEN

 

Coordination Nationale :

En Guinée tout le mois de juin est consacré aux activités en faveur des enfants Pour la promotion des droits des Enfants et dans le cadre de la célébration du mois de l’enfant et conformément aux actions inscrites dans son plan d’action L’Association des Enfants et Jeunes Travailleurs de Conakry avec l’appui de la coordination Nationale ‘

’CNAEJTG ’’

A organisée le 26 Juin 2014 une journée d’animation grand public au rond point d ’Hamdallaye commune de Ratoma sous le thème:

Une éducation de qualité, gratuité, obligatoire et adaptée,

Pour tous les enfants d ’Afrique.

Cette activité a connue la participation des différentes structures d’enfant s évoluant dans les cinq (5) communes de la capitale et les AEJT de Dubreka et de Coyah. Les activités ont débutés dans les environs de 10 heures, par l’installation des invités composés entre autres du représentant de la Direction Nationale de l’Enfance (DNE), de Sabou Guinée, et de quelques patrons des atelier du quartier suivie d’une animation culturelle et des concours de danse entre les touts petits en présence des radios et télévisions privées comme :Chérie FM, et Espace FM. Sur ceux, pour lier l’utile à l’agréable, un concours de danse et de jeux d’invisibilité, de tir au fort et d’autres jeux ont été organisés. La journée été marqué aussi par les discours et l’organisation d’un jeu olympiade (Génie en herbe) qui a opposé la commune de Ratoma à celle de Matoto, les questions étaient basées sur la connaissance de l ’AEJT, la culture générale et la fièvre Ebola. Ce concours fut remporter la commune de Matoto avec douze points (12) contre huit (8) pour Ratoma. Des centaines d’enfants présents à la cérémonie ont lancés des messages de plaidoyer à l’endroit des autorités pour la mise en place de programmes ou actions concertés en faveur des Enfants. Vingt quatre (24) enfants issus des familles défavorisées ont bénéfices des fournitures scolaires composée de Crayon, de Bic, de boite mathématical,de, de sac, de livre de lecture et de cahier. Les gagnants des différents jeux ont aussi reçu des jus et des Défis des EJT. La cérémonie a prit fin à 18heures 30minute par un match de football. Le thème de cette année a été un réveil de conscience de nos autorités, parents, patrons des GB sur l’importance de l’éducation des enfants, qui est aujourd ’hui un facteur très importants dans la vie des enfants.   

             

 

        PLAIDOYER POUR LA PROTECTION DES DROITS DES ENFANTS

 

A l’occasion de la célébration de la journée de l’Enfant Africain 2014.

Le Ministère des Affaires Sociales de la Promotion féminine et de l’Enfance sous la tutelle de la Direction Nationale des Enfants organisé à l’hôtel Novotel de 12h à 14h 30mn une cérémonie de Remise au gouvernement, à l’Assemblée Nationale et aux partenaires techniques et financiers le document de plaidoyer  dans le but de faire un meilleur investissement dans l’éducation de l’enfance en Guinée.

A cette occasion, la Coordination Nationale des Associations d’Enfants et Jeunes Travailleurs de Guinée était invité à prendre part à cette cérémonie très symbolique dans le processus de la protection de l’enfant.

Cette journée à été marqué par une forte mobilisation des partenaires, des représentants de l’Assemblée Nationale et surtout la présence du 1er Ministre, de la 1ere Dame, de la ministre des Affaires Sociales de la promotion féminine et de l’Enfance et accompagnés d’une forte délégation gouvernemental.

Après la prestation des enfants suivi du discours de plaidoyer prononcé par le Représentant du Parlement des Enfants (PEG) ; nous avons assisté à l’engagement des partenaires évoluant sur la protection des Enfants suivi par la représentante de l’Assemblée Nationale et celui du gouvernement.

Lors de cette grande journée symbolique la CNAEJTG à travers son représentant  a profité de renforcer  les liens de collaboration avec  les autorités et les partenaires présents.

La journée à pris fin à 14h 30mn sur une note d’espoir quand a la prise en compte de la préoccupation des Enfants dans leur développement.

VIVE L’EDUCATION DES ENFANTS !!

VIVE LA COOPERATION INTERNATIONALE  !!

VIVE LES ENFANTS ET JEUNES TRAVAILLEURS !!

VIVE L’EDUCATION DES ENFANTS

 

             Rapport de visite de la CNAEJT/Guinée a la prison centrale de Conakry 

Conforment a son plan d’action et ses objectifs la CNAEJT /Guinée  appelle coordination nationale des associations d’enfants et jeunes travailleurs de guinée a rendu visite ce Mardi /15/07/2014 a 12h aux mineurs détenus a la maison centrale de Conakry sise dans la commune de Kaloum.

C’était une équipe composée de trois (3) membres dont Mamadou Alpha Kaba, Tata Nansoko et Alexis avec la conduite  de Monsieur Marcel Faya Taglino de la (communauté de Saint ‘Egidio).

Une visite marqué des offrandes de la CNAEJT/Guinée aux mineurs qui étaient jusqu’à ce jour au nombre de 119 (113 garçons et 06 filles) et dont l’Age variait entre 14 et 21 ans.

Dans ses offrandes on pouvait noter :

…. Brosses  à dents ;

…. pâte dentifrice ;

…. Savons économies ;

…. Savons diamants grands format, était offert par la CNAEJT/g aux mineurs.

Interroger sur leur mode de vie et la raison de leur emprisonnement en petit entretient, départ et d’autre les réponses étaient convergentes.

  • Raison      d’emprisonnement :
  •   Accusation ;
  •  Vol ;
  •   Abandonner par les parents ;
  • Coup de blessure.

Exemple 1 : Fatoumata soumaoro âgée de 18 ans venue de Fria pour exercer un métier chez sa tante à Conakry d’après ses explication serais accusée par son tuteur pour avoir volé  neuf mille six cent euro (9.600 euro).

Exemple 2 : d’après ces explication Mariam Kalabane âgée de 14 ans transférée par la prison civile de Boké serais accusée de bagarre et des coups de blessure.

Mode de vie : certains d’entre eux ne reçoivent même pas la visite de leurs parents et d’autre les parents n’ont n’informé de leur emprisonnement.

Problème de manger (2 fois par jour), manque de savon, de brosse, de bidon, insuffisance des lits, eaux de javel…

A noter que cette a été visite marqué par la prise de contact avec les autorités de cette prison et qui  d’ailleurs nous ont rassuré de leur ferme volonté de nous accompagner dans notre mission qui est celle de la protection des enfants.

C’est dans un climat de tristesse que la CNAEJT/G avait pris congé des enfants dans l’espoir de revenir très prochainement.  

 

 Article   de la formation sur la vie association des AEJT de Guinée

Dans le but  de renforcer des capacités organisationnelles de ses membres, la Coordination

Nationale des Associations d’Enfants et Jeunes   Travailleurs de Guinée sous le financement du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT) a organisé un atelier de formation sur  la vie Associative à Mamou (Centre FEPAM)  du 08 au 13 Juillet 2014

Cet atelier de formation  a réuni 27 participants venant de douze (12) villes de la Guinée, dont dix neuf (19) Enfants et huit  (8)  Jeunes

Les objectifs de cet atelier de formation sont entre autres :

-          d’outiller des AEJT sur les techniques efficaces pour leur bon fonctionnement.

-          Permettre aux  participants d’être capable  de mener  les actions concrètes pour une bonne viabilité  de ses actions sur le terrain.

-          Maitriser les principes de fonctionnement d’une association etc.…

-          Faire participé les touts petits à des prises de décisions dans leurs AEJT ;

Cette  formation a débuté le Mardi 08 Juillet par la présentation des participants, le facilitateur, du module de formation, suivie des explications très large sur l’importance du thème sur les AEJT ; ceux qui a permit la participation active des enfants à des différents débats lors de la formation.

      Parallèlement à  cette formation ,la CNAEJTG a introduit  une formation  en informatique dans  les  soirée de 21h à 22h 30 mn pour initier les participants à l’utilisation de  l’outil informatique pouvant les permettre d’être capable de mieux  communiquer avec la CNAEJTG, les partenaires et les autres AEJT des ville sur les activités menées.

Résultats atteints

  vingt sept  (27) EJT ont été formés sur la vie Associative, le  bon fonctionnement de leurs AEJT et leurs   groupes de base ;

Les participants connaissent désormais  le fonctionnement d’une  AEJT, un groupe de base et  le  MAEJT (ses instances, ses principes, les liens etc.)  et le rôle de chaque responsable d’AEJT et GB ainsi que les limites à ne pas franchir,

Les participants  ont compris l’importance de  la participation des touts petits dans les prise de décisions dans leurs  AEJT ;

Des nouveaux outils ont été identifié dans les AEJT pour la capitalisation des expériences et le règlement interne des différends entre les membres des AEJT ;

Les  EJT ont été doté des outils nécessaires pour  la bonne marche des activités allant dans la bonne organisation des AEJT et des groupes de base ;

Ils ont été formés sur les techniques de communication entre les GB, AEJT, CNAEJT, et le MAEJT

Ils ont été formés sur la gestion de  leurs  AEJT et leurs groupes de base ;

La formation a permit de renforcer la collaboration entre l’AEJT de Mamou et les autorités, partenaires, parents, patrons des groupes de base.

Les participants ont été formés pour faciliter le suivi,  l’évaluation et la pérennisation des actions réalisées par les AEJT ;

Les enfants participants à la formation ont été formés en technique de mobilisation des ressources financiers et humains pour le renforcement des actions de concrétisations des 12 droits ;

En somme, cette formation a permit de renforcer les capacités organisationnelles de nos membres, développée leur collaboration avec les autorités partenaires, parents et patrons des groupes de base.

Vive la formation des enfants pour leur avenir meilleur !!!

Vive les enfants et jeunes travailleurs !!

 

            Article de l’atelier à Labé

Dans le cadre de renforcement des capacités du personnel de Sabou Guinée et ces partenaires du terrain, l’ONG Sabou Guinée sous le financement de Save The Children a organisé un atelier de formation sur les outils de base du suivi et évaluation des projets et d’élaboration d’un plan de suivi évaluation par zone a Labé ( AGBF) du 15 au 18 juillet 2014.

 Cet atelier de formation a réuni 20 participants dont trois (4) filles et 16 garçons membre de l’AEJTG, Sabou Guinée et CLP, DNE venant de Conakry, Kindia et Labé.

  • Les Objectifs de cet atelier sont :

  Renforcer les capacités de 20 acteurs de protection du terrain en suivi évaluation et sur les outils de collecte de donnés.

Mettre en place d’un système de collecte et donnés a travers les outils de suivi évaluation spécifique au projet.

Durant quatre (4) jours de formation les participants on a  pu travailler sur les points suivant :

   Présentation du cadre logique et chronogramme d’activités

  L’importance du système de suivi évaluation

  Cadre logique et indicateurs de Sabou Guinée

  Le plan de plaidoyer

  Présentation du plan de suivi et évaluation

  Elaboration d’un plan de suivi évaluation par zone et partenaires

 Validation d’un plan de suivi évaluation par zone et partenaire

  Validation des sources de vérification des activités et mise en place d’un canevas de rapport mensuel

  Indicateurs de participation de l’enfant

  Mise en place d’un système de collecte de donnés

 Case studies (étude de cas)

Après une explication sur l’importance de ce thème les participants ont pu avoir une idée claire sur le thème.

 A la fin de cet atelier :

  •  les EJT ont pu élaborer leur plan de suivi et évaluation des activités sur le terrain.
  • Les EJT ont pu avoir une idée sur comment suivre les activités du terrain de la CN jusqu'à dans les groupes de base et s’auto évalué.
  • Les participants connaissent les outils de suivi et évaluation du projet.
  • Les participants sont prêts à utiliser les outils de collecte dans leur zone d’intervenant
  • Un mécanisme de collecte des donnés et de renforcement des cas sur le terrain existe
  • Un plan de suivi et évaluation efficace et efficient par zone sur le terrain est disponible.
  •  

 



07/08/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres